dimanche 9 septembre 2012

le milieu des rizières, peinture

Terre du fleuve et pigments sur papier,
Septembre 2012

Le paysan me disait:
toute ma vie
j'ai joué à la roulette russe
Le barillet est vide
tg

La peinture existe pour désespérer l'être de haïr
tg

2 commentaires:

  1. La roulette sénégalaise, elle, a parlé: les rizières du delta devraient remplir les greniers et les sacs... La mousson sahélienne, eh oui, une fois encore bat des records de pluviométrie dans l'indifférence générale: nos Saint-Louis ne sont pas en Louisiane. Evidemment, avant que l'occident recroquevillé ne sorte de ses clichés misérabilistes, un nouveau cycle sec de trente ans aura succédé aux décennies humides que nous y vivons... Alors là, sans doute, un Kouchner ou l'autre retrouvera les plateaux TV du portage de sac sur l'épaule miséricordieuse et nombriliste... Toujours un train de retard, les pays de toubabs, ah ah...

    RépondreSupprimer
  2. bonjour Frédéric, ru te fais trop de mousson, ne soyons pas si inquiet, dans trente ans l'industrie agroalimentaire aura colonisé la Lune ;-)

    RépondreSupprimer