mardi 3 juillet 2012

le promeneur d'écrit, peinture

Terre du fleuve,pigments,papier,
Juillet 2012

Remontant de la nuit
Sans mousqueton
Est-ce frayeur à voir le jour
L'homme qui va les marches de son chemin
d'une écriture sans rappel
mâche ses maux
Qui naît
crie
mais n'appelle pas
me disait le paysan 
tg

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire